Les arnaques à la fibre optique sont réelles, alors faites attention. Depuis quelques semaines, des escrocs vendent de faux abonnements à la fibre optique. Le processus est décrit ci-dessous.
Les escrocs peuvent faire preuve d’une grande créativité en imaginant différentes arnaques pour nous voler ou du moins diminuer le montant de nos comptes. La fibre optique est aujourd’hui utilisée comme une arme contre l’Internet.

L’une de ces escroqueries s’appuie sur l’extinction très médiatisée de l’ADSL sur le réseau en cuivre vers 2030. Ils incitent les gens à payer de faux abonnements à la fibre optique.

La disparition de l’ADSL comme appât pour les arnaques à la fibre optique

Orange a effectué une nouvelle série de tests à la fin du mois afin d’être prêt pour l’éradication de son réseau en cuivre et l’installation de la fibre optique.

Six communes françaises perdront l’accès à tous les services ADSL à partir du 1er avril 2022.

Cela signifie qu’à l’avenir, seuls les abonnements à la fibre optique ou les demandes similaires des nouveaux résidents seront acceptés.

Il s’agit de la phase initiale d’une démolition massive qui prendra des années.

Selon la Fédération française des télécoms du début de l’année, tous les consommateurs peuvent désormais se préparer à cette cessation de services en appelant l’opérateur de leur choix pour identifier l’option qui leur convient.

Les escrocs célèbrent la disparition du réseau en cuivre depuis quelques semaines. Ils font maintenant monter les enchères avec une nouvelle arnaque : les faux abonnements à la fibre optique.

Les fraudeurs tentent d’escroquer les clients d’Orange depuis un certain temps, et nombre d’entre eux se sont plaints de recevoir de tels appels.

La Gazette de Nîmes a récemment rapporté qu’après l’installation de la fibre, Orange a reçu davantage d’appels frauduleux.

Comment les escrocs travaillent-ils généralement ?

Les escrocs profitent du brouhaha entourant le démantèlement du réseau ADSL en cuivre pour inciter les consommateurs non informés à payer pour un service dont ils n’ont pas besoin.

Ils convainquent leurs victimes que la perte de leur connexion Internet est imminente à tout moment et exploitent l’urgence de la situation pour se justifier.

Après avoir reçu une telle sommation, il faut faire preuve d’une extrême prudence, d’attention et, surtout, de scepticisme ! Quoi qu’il en soit, ne souscrivez à rien sans avoir fait preuve de diligence raisonnable.

On ne peut que supposer que certaines personnes sont tombées dans le piège de l’arnaque dans leur hâte de se reconnecter à Internet après avoir été coupées.

Ne cédez pas à vos craintes !

Il n’y a cependant absolument rien à craindre ! La transition sera progressive si l’ADSL est supprimée d’ici 2030 et certains fournisseurs ont déjà commencé à passer à la fibre optique. Les fournisseurs d’accès à Internet n’ont pas l’intention de couper leurs clients.

Comme nous l’avons dit, Orange commence tout juste à cesser de faire de la publicité pour ses offres ADSL, et encore, seulement dans un petit nombre de communautés.

Nous ne pensons pas atteindre notre destination finale avant 2030, et peut-être même pas 2025.

Il n’y a pas lieu de s’alarmer auprès des clients car tous les opérateurs prennent les précautions nécessaires et ont mis en place des plans d’urgence.

Sachez que Bouygues Telecom, Free et SFR seront tous informés des perturbations techniques potentielles entre 2 et 36 mois, en fonction du degré de déploiement de la fibre optique dans la région concernée