Même si Mylène C, l’épouse d’Eric Zemmour, était pétrifiée par l’engagement politique de son mari, elle aurait fini par céder ! Elle était convaincue par son mari.

Incité par quelques proches à donner un nouveau cap à sa carrière en se lançant dans le combat politique, l’ancien sniper de « On n’est pas couché » sur France 2 aurait peu à peu lâché ses résistances.

Mais avant tout chose, comme le rapporte le journaliste Étienne Girard, dans son ouvrage « Le radicalisé – Enquête sur Éric Zemmour. », il fallait surtout que celle qui partage sa vie depuis une quarantaine d’années soit convaincue.
« À la fin, il va perdre CNews, il ne sera pas élu, et nous, il nous reste trois enfants à élever », aurait-il lancé selon les propos rapportés par le journaliste.

La crainte de Mylène C était que l’équilibre familial soit rompu, et que son homme perde son poste de polémiste à C News. Vincent Bolloré l’aurait assuré d’un retour après la campagne.

« Mylène C. a-t-elle vraiment le choix ? Devant l’entrain insistant de son mari, elle cède », précise le journaliste dont l’ouvrage est disponible en librairie depuis octobre dernier.

La femme d’Eric Zemmour – qui aurait refusé le divorce malgré la relation de son mari avec Sarah Knafo, sa conseillère – était d’ailleurs présente au premier meeting du candidat Reconquête à Villepinte.