Durant leur étude à l’université Saint Andrew, où il s’était beaucoup ennuyé, le prince William aurait été victime d’une agression sexuelle. Et il partageait déjà la vie de Kate Middleton, sa future épouse.

Cette histoire relatée notamment par l’historien Robert Lacey dans son ouvrage « Guerre royale – Mensonges et trahisons. », est aussi rappelée par le magazine australien New Idea.

L’héritier en second de la couronne britannique se serait beaucoup ennuyé dans ses études en Écosse.

« Le clou de la semaine, c’était d’aller faire ses courses au supermarché du coin, tandis que sa vie sociale était faussée par le fait que tout le monde était conscient de sa célébrité », a rappelé l’historien britannique, avant de relater une petite anecdote. Et celle-ci aurait sans doute une autre portée aujourd’hui dans le contexte actuel.

Alors que le fils ainé du prince Charles prenait un verre, « étudiante lui pinça les fesses en passant ».

Et ce jour-là, le mari de Kate Middleton aurait simplement réagi par un regard de mépris.
«Il ne s’est pas laissé démonter », a confié un témoin de cet accident, un proche de la duchesse de Cambridge.

Le prince William n’a pas commenté cet épisode.