La nature regorge de plantes aromatiques et savoureuses qui font des merveilles en cuisine. C’est le cas du céleri, cette « herbe Maggi » aromatisée au céleri, qui s’utilise facilement comme exhausteur de goût naturel.

Quand l’éditeur d’Ici devient botaniste, il donne des conseils pour bien conserver le basilic, et le trouve gourmand, comme une plante à saveur d’huître… et une autre qui sent bon nombre de plats !

C’est quoi la livèche, cette plante au goût de céleri ?


Aussi appelé douleur des montagnes et céleri vivace, le céleri est une plante herbacée qui ressemble au céleri géant ou au persil plat. Particulièrement appréciée en cuisine, ses feuilles ont un petit goût de céleri, proche de l’arôme Maggi®. D’où son surnom populaire de « Maggi Grass« .

Quels sont les bienfaits de la livèche ?

L’utilisation du céleri remonte à l’Antiquité. Les Grecs et les Romains l’utilisaient beaucoup comme condiment… mais pas seulement ! Après un repas copieux, ils mâchaient quelques feuilles pour faciliter la digestion et éviter les ballonnements. Riche en vitamines A et C, ainsi qu’en minéraux, cette plante est très bonne pour la santé.

Comment cuisiner la livèche ?


Tout est bon dans le céleri ! Ses feuilles (fraîches ou séchées) et ses tiges sont utilisées pour parfumer les soupes et les sauces de toutes sortes. Quant aux graines, elles parfument les vinaigrettes, les salades et même les gâteaux.

Dans tous les cas, il vaut mieux avoir la main légère, le céleri a une saveur très forte ; deux feuilles suffisent pour affiner un pot de soupe.

Comment cultiver et conserver la livèche ?

Pas besoin d’avoir la main verte pour faire pousser du céleri ! Cette plante vivace est capable de vivre plusieurs années, même à 20°C. Ses longues racines n’ont besoin que d’un sol frais et profond ; Il vaut donc mieux planter le céleri en pleine terre que dans un pot. Si ses feuilles sont cueillies à la volée, elles peuvent également être congelées ou séchées, sans perdre leur saveur. Nous sommes fans !